Le 10 avril, j'aurai le grand plaisir d'accueillir et d'animer un homme dont l'histoire a fait le tour du monde. Rupert Isaacson a traversé à cheval la Mongolie avec son épouse pour présenter son enfant autiste devant un chamane. Au retour, l'enfant n'était plus le même, avec un état présentant de très nettes améliorations dans son comportement social.

le domaine de Massac à Aspremont accueillera une démonstration d'équithérapie de Rupert, tandis que la commune d'Aspremont diffusera en exclusivité son film retraçant son aventure en Mongolie.
Cette histoire vient se confondre avec celle de ma compagne dont toute une série de circonstances ont favorisé son implication dans cette Rencontre. J'ingore quel sera le succès de celle-ci, ni si elle aura un lendemain. Mais à l'heure où la part d'ombre de notre monde ne cesse de grandir, un tel rayon de lumière ne peut que convaincre nombre d'entre nous que des histoires comme celle de cet Américain ne sont pas si isolées que cela, et que de les faire témoigner ne peut pas faire de mal.