Au mois de décembre dernier, lors du 5e Forum "Sciences & défis du XXIe siècle", l'un des intervenants, Pierre Tambourin, acceptait de me consacrer 15 minutes entre 2 tables rondes pour évoquer ensemble un projet que le Genopole d'Evry, dont il est le Directeur scientifique, pourrait me confier : un Forum public "Sciences & Société". Au bout de ces 15 minutes, cet homme dont j'ai pu à plusieurs reprises apprécier la qualité de sa pensée en la matière, s'est montré favorable à lancer le projet avec son équipe. Depuis ces 5 mois écoulés, des avancées intéressantes ont pu être réalisées qui promettent un beau projet lors de la prochaine Fête de la science à Evry.

Il y eut tout d'abord la validation du thème et très vite celui-ci s'est orienté vers la nature du "débat" entre le monde de la recherche et la société civile. Et si nous mettions en place un Forum qui examine ce rapport, s'efforce d'identifier les obstacles pour mieux en définir les promesses ? Le projet allait très vite s'ancrer sur un autre coordonner les 24 et 25 novembre prochains par Jean-Pierre Alix et le CNRS. Celui-ci a la lourde responsabilité de réaliser un Forum "Sciences & Société" à Paris sous l'égide de l'Europe dont la Présidence sera assurée par la France. Comment ne pas essayer de relier ces 2 projets, même s'ils n'ont aucune commune mesure dans les moyens?

J'ai eu la joie de découvrir que ma proposition était acceptée avec enthousiasme par les deux parties. A Evry, le Genopole soutiendra un Forum entièrement articulé autour d'investigations scolaires de la localité. Ceux-ci seront invités à travailler sous différents aspects à rendre compte de leur perception du rapport Science/Société. Parallèlement, des scolaires hongrois vont être invités à Paris dans le même sens. Et si nous organisions une rencontre entre ces jeunes à Evry quelques jours avant le Forum européen, offrant la tribune du Forum que j'animerai ? Ce défi semble devoir être relevé moralement avec l'appui de JP Alix. Mieux, celui-ci réfléchit à associer une expérimentation qui se tiendra à l'automne à Poitiers où un sondage européen auprès des jeunes sur la science donnera l'occasion à de nombreux jeunes d'en discuter. En croisant toutes ces expériences, nous pourrions réaliser une belle synthèse durant le Forum européen.

Bien que de nombreuses avancées restent à réaliser pour concrétiser ce projet, je ressens comme une vraie émulation de participer à une telle expérimentation qui invite les jeunes générations à s'impliquer dans la réflexion autour de la recherche. Affaire à suivre...